Pourquoi et comment faire du sport quand on est enceinte ?

 

Quand vous êtes enceinte, votre corps est mis à rude épreuve.

Pour vous aider à garder la forme, vous pouvez pratiquer une activité sportive.

En effet, le sport pendant la grossesse est recommandé, mais à certaines conditions. Nous vous donnons tous les conseils pour faire du sport pendant la grossesse, en toute sécurité.

 

 

Sport pendant la grossesse : bienfaits et précautions

L’activité de base de l’organisme augmente de 10 % dès le début de la grossesse. C’est, entre autres, ce qui peut expliquer que vous soyez particulièrement fatiguée. Pourtant, pratiquer une activité sportive est recommandée, même si vous n’étiez pas sportive auparavant.

Si votre état de santé ne présente aucune contre-indication, vous pouvez faire du sport pendant toute votre grossesse. Il est cependant recommandé de ne pas faire de compétition.

Si vous profitez de votre grossesse pour commencer le sport, allez-y progressivement. Faites des pauses régulièrement pour éviter d’être essoufflée et faites attention à votre équilibre. En effet, votre centre de gravité va se modifier pendant 9 mois. Si vous avez besoin de conseils pour choisir le sport idéal, n’hésitez pas à faire appel à une coach pour femme enceinte.

Faire du sport pendant la grossesse vous permet de travailler votre respiration et votre endurance, précieuses au moment de l’accouchement. L’activité sportive améliore la circulation du sang et diminue les risques d’hypertension artérielle.

Le sport entretient également vos muscles, particulièrement ceux du périnée et de la sangle abdominale. Il vous aide aussi à maîtriser votre poids et à éviter le diabète gestationnel.

Enfin, les endorphines libérées pendant l’activité physique diminuent l’anxiété et favorisent le sommeil. Votre bien-être et celui de votre bébé s’en trouvent augmentés. La baisse du stress favorise un accouchement plus serein. En outre, il semblerait que le baby blues soit moins important chez les femmes qui sont restées actives pendant leur grossesse.

 

Quels sports pratiquer quand on est enceinte ?

Si vous avez fait appel à une coach de grossesse, elle vous expliquera quels sont les sports déconseillés pendant la grossesse. Les activités les plus douces sont à privilégier. Il vaut mieux éviter les sports avec impacts ou qui présentent des risques de chutes et de coups, ainsi que les exercices qui mettent à contribution le périnée, comme la course à pied ou l’athlétisme.

La natation et l’aquagym

La natation est l’un des sports dont la pratique ne risque pas d’être gênée par votre ventre. Vous pouvez en profiter jusqu’à la fin de votre grossesse. Cela soulage et renforce votre dos, très sollicité pendant la grossesse. Si vous n’êtes pas habituée, privilégiez les nages sur le côté ou sur le dos.

L’aquagym prénatale vous permet également de travailler votre périnée, sans contraintes articulaires, puisque vous êtes portée par l’eau. Vous pouvez demander à votre coach de grossesse de vous aider à choisir un maillot de bain adapté à votre morphologie, pour être le plus à l’aise possible.

La natation favorise aussi la relaxation et la détente. Vous pouvez faire 2 à 3 séances de 45 minutes par semaine.

Le yoga

Le yoga renforce l’équilibre physique et nerveux. L’endurance du corps et de l’esprit est importante tout au long de la grossesse et pendant l’accouchement.

Le yoga permet également de développer la mobilité du bassin et de soulager votre dos, en améliorant la souplesse des muscles profonds.

La marche à pied

La marche à pied est un sport qui ne présente que des avantages pendant la grossesse et qui ne fait courir aucun risque à votre bébé. Elle active la circulation sanguine, surtout dans les jambes, et aide au bon fonctionnement du système digestif. Vous pouvez marcher 30 minutes 3 fois par semaine et idéalement tous les jours. Privilégiez les terrains plats pour ne pas vous essouffler trop vite.

 

Sources :

https://www.sciencesetavenir.fr/nutrition/poursuivre-ou-commencer-le-sport-pendant-la-grossesse-c-est-possible_101521