Ça y est, l’été se termine et il est temps de se jeter dans le bain de la rentrée ! Pas si facile de se remettre dans le rythme, de reprendre des habitudes délaissées pendant les vacances, surtout si on doit se préparer à se séparer de son bébé pour la première fois car on reprend le travail. Pas de panique : avec un peu d’organisation, ces grands changements se feront dans le calme et sans trop de stress.

A l’heure d’automne

Pendant les vacances, rien de plus agréable que d’oublier un peu sa montre et d’être moins regardant sur les horaires des repas ou du coucher. « Mais quelques jours avant de reprendre le travail et de confier votre petit ange à son nouveau mode de garde, mieux vaut commencer à mettre en place un rythme adapté », conseille Nicole Korchia, auteur, avec Virginie Cohen-Scali, du Service après-vente des super mamans.

Faites-lui donc prendre à nouveau ses repas à des horaires réguliers et essayez de le coucher tôt avec un petit rituel apaisant, afin qu’il ne soit pas fatigué les premiers jours.

Parler pour mieux se préparer

Les deux auteurs soulignent également l’importance de parler avec son enfant, de mettre des mots sur ce qui va se passer, pour l’y préparer. Faites-le avec des mots simples, même pour un tout-petit.

Si le sens lui échappe, nos expressions, notre intonation lui font comprendre l’essentiel. Et il ne faut pas avoir peur de se répéter !

Se détendre pour rassurer bébé !

Évidemment, le conseil précédent n’est bon que si l’on est soi-même préparée à l’idée de la rentrée ! Bien souvent, le plus angoissé des deux, c’est maman, car l’enfant, lui, n’a pas une notion précise du temps.

Pour éviter de lui communiquer votre stress, il faut que vous soyez vous-même rassurée. Commencez par le mode de garde de votre trésor. Prenez le temps de visiter la crèche qui accueillera votre bébé, ou la maison de l’assistante maternelle, pour pouvoir l’imaginer dans ces lieux pendant la journée et vous rasséréner.

Enfin, pour être tranquille, prévoyez à l’avance l’équipement supplémentaire qui vous sera nécessaire pour le nouveau mode de garde de votre enfant. S’il s’agit d’une garde partagée avec une autre famille, il vous faudra accueillir à mi-temps un autre bébé et réciproquement. Il faut que votre bébé et son nouveau compagnon jouissent du même confort, qu’ils soient chez l’un ou chez l’autre. Les lits-parapluie, qui se replient complètement tout en offrant un véritable confort pour la sieste de bébé, sont particulièrement pratiques.

Et pour éviter d’encombrer votre cuisine de deux chaises-hautes, optez pour un rehausseur qui se fixera simplement sur une chaise.

Objet de transition

Votre bébé a déjà jeté son dévolu sur l’une de ses peluches, devenue son doudou préféré ? Pourquoi ne pas l’acheter en double afin de vous éviter de le perdre en le transportant de la crèche à la maison ? Mieux vaudra en effet le laisser à la personne qui s’occupe de votre enfant lors de ses premières journées loin de vous. Elle pourra le lui donner en cas d’urgence, ou pour l’endormir et son odeur familière le réconfortera.

Pour les plus grands, pensez aux petits livres : à travers des héros attachants, ils permettent d’aborder les moments importants de transition, et de mieux accepter ainsi la séparation.

Vous serez étonnée de la capacité d’adaptation de votre enfant. Et rappelez-vous toujours que si vous-même vivez bien les choses, votre bébé a de grandes chances de voir lui aussi la vie en rose. Alors, n’oubliez pas de prendre aussi soin de vous…Bonne rentrée à tous !