Des premières nuits, aux premiers pas, en passant par les premiers bains, votre tout-petit va de découvertes en découvertes, qu’il vous faudra accompagner et encourager tout en assurant sa sécurité. A quoi faut-il penser en priorité ? Quels sont les endroits stratégiques à sécuriser chez vous et comment procéder ? Pièce après pièce, voici un petit pense-bête pour profiter des progrès de bébé sans plus avoir à s’angoisser.

Dans la chambre

Que votre nouveau-né dorme au cours de ses premiers mois dans un berceau ou un lit à barreau, il faudra le choisir stable, avec un matelas ferme et aux dimensions exactes du lit. En choisissant son lit à barreaux, assurez-vous qu’il soit bien aux normes européennes, et que l’écartement entre les barreaux ne permette pas à l’enfant d’y passer sa tête.

Dans un premier temps, optez pour la turbulette pour le couvrir la nuit. Les couettes sont en effet déconseillées avant ses 36 mois car il pourrait se glisser dessous et s’étouffer. Veillez également à ne pas encombrer son lit de trop de peluches. La température de la chambre doit être idéalement de 19 degrés. Enfin, couchez toujours votre enfant sur le dos.

Dès qu’il commencera à crapahuter, l’opération « prises électriques » pourra commencer ! Placez des cache-prises et mettez tous les appareils électriques hors de sa portée. Enfin, dans la chambre comme ailleurs, il va falloir faire disparaître ou mettre en hauteur, tous les petits objets que votre enfant pourrait mettre à la bouche et avaler. Une bonne occasion pour faire un tri !

 

Dans la salle de bains

Lorsqu’on change son bébé sur sa table à langer, il convient de toujours garder une main sur lui afin de prévenir toute chute. Très vite, à force de petits mouvements, il pourrait en effet se déplacer jusqu’à tomber. Pendant le bain, ne le laissez jamais seul, même pour quelques secondes ou pour attraper votre téléphone qui sonne, et cela même s’il est dans son transat de bain.

Enfin, lorsqu’il sera un peu plus grand, votre tout-petit adorera profiter de la grande baignoire : mais attention s’il se tient déjà debout appuyé contre le bord ou s’il marche, il pourra très facilement déraper sur le sol glissant de la baignoire ou de la salle de bain et se cogner la tête. Un fond antidérapant s’impose ou alors restez près de lui et recommandez-lui d’éviter les déplacements trop rapides !

 

Dans la cuisine

La cuisine est la pièce de tous les dangers, où il faut être particulièrement vigilant. Placez hors de sa portée tous les objets coupants, les allumettes, briquets, de même que les sacs plastiques, avec lesquels il pourrait s’étouffer. Veillez aussi à ne pas laisser traîner des petits objets ou des aliments, tels que les cacahuètes avec lesquels il pourrait s’étrangler en les avalants.

Pour éviter tout risque de brûlure, choisissez de placer votre four en hauteur et si ce n’est pas le cas, optez pour des portes froides ou une grille de protection. Veillez à tourner les manches de vos casseroles sur le feu vers l’intérieur pour éviter que vous ne les renversiez malencontreusement ou que votre enfant ne les fasse basculer en se hissant sur la pointe des pieds.

Pensez très vite à mettre hors de la portée de votre bébé tous les produits de nettoyage ou autres produits toxiques en les mettant en hauteur ou en bloquant les portes des placards. Vous serez surprise de constater avec quelle dextérité votre trésor apprendra à se déplacer dès ses toutes premières excursions à quatre pattes…

Enfin, pensez à placer bien en vue sur votre frigo les numéros d’urgence, dont le 15 pour le Samu, qu’il faudra appeler de suite en cas d’ingestion de médicaments ou de produits toxiques, d’inhalation d’un corps étranger ou de brûlure. Dans la panique, on peut ne pas s’en rappeler et cela sera utile également aux personnes qui peuvent être amenées à garder votre enfant.

 

Dans le salon

Votre nouveau-né adorera découvrir le monde qui l’entoure depuis son transat, mais veillez à ne jamais placer celui-ci en hauteur de peur qu’il ne tombe lors d’un mouvement brusque de l’enfant. Attention aux fenêtres ouvertes, qu’il faut fermer dès que vous laissez un instant votre enfant sans surveillance dans la même pièce.

A la maison, évitez les courants d’air qui pourraient faire claquer les portes. En attendant de pouvoir apprendre à votre enfant à ne pas glisser ses petits doigts dans les embrasures, veillez à fermer les portes ou à placer des cale-portes aux endroits stratégiques.

De même, avant de pouvoir lui apprendre à descendre et à monter les escaliers d’une manière sûre, installez des barrières de sécurité qui vous rassureront. Enfin, méfiez-vous des tables basses en verre aux coins affûtés sur lesquels votre petit aventurier ne manquera pas de se cogner au moins une fois ! Pour évitez bosses et bleus, utilisez des coins de protection.

 

Dans le jardin

Dans les maisons avec piscine, en été, quand tout le monde est attablé à l’ombre, un accident est très vite arrivé. Interdisez l’accès à l’eau à votre enfant avec des barrières tout en lui expliquant qu’il n’a pas le droit de s’y rendre sans vous. De même, ne laissez jamais barbecue ou plancha allumés et sans surveillance.

Enfin, si vous avez un animal domestique, ne le laissez jamais en tête à tête avec votre bébé. S'il ne faut pas lésiner avec la sécurité de votre enfant, il ne faut pas non plus être angoissé en permanence.

Vous pourriez lui transmettre, involontairement, vos craintes et freiner ainsi son développement. C'est pourquoi il est important de vérifier une bonne fois pour toute que votre maison est suffisamment sécurisée, puis de laisser votre petit aventurier évoluer en toute sérénité !