CMS_page_bienfaits-du-portage

Les bienfaits du portage

Porter son bébé tout contre soi, sentir sa chaleur et son odeur, quel bonheur ! Et puis c’est pratique d’avoir les mains libres quand on part en balade avec les grands frères ou sœurs. Mais saviez-vous que le portage est surtout un formidable moyen de procurer à votre bébé la « base affective de sécurité » dont il a besoin pour grandir et s’épanouir ?

Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste, spécialiste du développement de l’enfant et du lien parent / enfant, auteur d’un guide sur le portage pour BabyBjörn®, nous en dit plus sur les bienfaits de cette pratique.

En quoi le portage est bénéfique pour votre bébé ?

La proximité avec ses parents fait partie des besoins fondamentaux du bébé. Grâce au portage, l’enfant est stimulé physiquement et psychiquement tout en se sentant contenu. Sa motricité est également stimulée : il va libérer ses mouvements en prenant appui sur les mouvements de ses parents. Et puis c’est aussi une transition idéale entre l’univers intra-utérin, et le monde qu’il découvre peu à peu. Il peut reconnaître les vibrations corporelles de sa mère, son odeur tout en étant dans un tout autre milieu.

Et pour les parents ?

Les mamans que je rencontre qui portent leur bébé me semblent plus téméraires : elles chuchotent beaucoup à l’oreille de leur enfant, lui font des commentaires sur ce qu’il se passe, n’hésitent pas à l’embrasser sans avoir peur de le réveiller. Tout cela donne un vrai sentiment de bien-être aux tout-petits et nourrit en eux une force intérieure.

Le bébé porté ne risque-t-il pas de ne plus vouloir aller dans sa poussette ou quitter les bras de ses parents ?

Au contraire, plus un bébé est sécurisé, plus il a les armes nécessaires pour s’éloigner de ses parents et devenir indépendant. Un bébé porté ne devient pas capricieux, il augmente sa capacité à être curieux.

À quel moment peut-on porter son enfant en le tournant vers l’extérieur ?

On peut porter son enfant avec son dos contre le ventre du parent vers ses quatre mois, dès que son tonus musculaire lui permet de tenir sa tête. Rassuré par le contact sensoriel qui lui rappelle sa position appuyée sur la paroi utérine, il peut dans ce climat de confiance s’ouvrir aux bruits et aux mouvements de la vie qui l’entourent.

Les mamans vous conseillent !

Au cours de ses premiers mois, Paul n’aimait pas rester dans son lit ou son transat pendant que je vaquais à mes occupations : il se mettait tout de suite à pleurer, ce qui m’empêchait de me concentrer. J’ai découvert qu’en le portant contre mon ventre, il se calmait instantanément et même, souvent, s’endormait tout en me laissant mes deux mains libres ! Aude, 25 ans, maman de Paul, 7 mois

Une amie m’a montré un jour comment utiliser l’écharpe de portage et depuis je l’utilise très souvent pour mes balades avec Clara. Je craignais que les nœuds ne soient trop compliqués à réaliser mais une fois qu’on a pris le coup de main, ça va très vite. Et le plus, c’est que je peux l’allaiter dans l’écharpe ni vue, ni connue, même debout dans le métro ! Sonia, 29 ans, maman de Clara, 4 mois

Astuce Natalys

En été, veillez à ne pas trop couvrir votre bébé lorsque vous choisissez de sortir avec le porte-bébé et à fortiori avec l’écharpe. Tout contre vous, vous lui transmettez votre chaleur donc attention à la surchauffe ! Et si le temps est ensoleillé, pensez à emporter un petit chapeau pour protéger sa tête.

Julia Vignali, Ergobaby et Natalys vous donne leurs conseils afin de choisir le meilleur pour vous et votre bébé !