PRÊTE POUR LA MATERNITE ?

Le grand jour approche et vous commencez à tourner en rond en attendant avec impatience de pouvoir tenir votre petit bout dans vos bras… Vous lui avez installé son petit nid mais avez-vous pensé à préparer votre valise pour la maternité ? Mieux vaut s’y prendre un mois avant la date prévue d’accouchement afin d’être prêts en cas de départ précipité ! Pour vous aider à faire le tri entre le nécessaire et le superflu, nous avons demandé à Bénédicte Thiriez, puéricultrice et directrice des ZArgonautes à Thionville, de partager ses bons conseils !

Dans la valise :

Pour bébé

Bien évidemment, vous allez prévoir des vêtements pour habiller bébé lors de sa naissance mais également pour les quelques jours que vous passerez à la maternité. Pour le jour de la naissance, il est impératif de prévoir des vêtements chauds, parce que les nourrissons ne parviennent pas tout de suite à réguler leur température, et en salle de naissance, il peut faire frais.

Un body en coton, un pyjama dans une matière douce et éventuellement un petit gilet en laine feront l’affaire. Ensuite, dans la chambre, ou bien en cas de peau à peau, un body et un pyjama suffiront. En général, mieux vaut opter pour des vêtements confortables, larges et doux.

"Il vaut mieux choisir des vêtements faciles à mettre, comme des body croisés, par exemple, qui se ferment sur le devant plutôt que ceux qui s’enfilent par la tête".

Les parents sont stressés, fatigués, d’autant plus si la maman a eu une césarienne, donc inutile de se compliquer la vie en plus avec des vêtements difficiles à mettre ", précise Bénédicte Thiriez. Il est important de prévoir également un petit bonnet en coton car les bébés peuvent connaître une importante déperdition de chaleur par la tête.

Il conviendra d’emmener également 5 ou 6 tenues " au cas où " : en effet, durant les premiers jours, il est fort possible que votre tout-petit ait de petites régurgitations... "Concernant la taille des vêtements à mettre dans la valise, la future maman a normalement reçu une estimation de celle de son bébé à naître à l’occasion de la dernière échographie.

Je recommande en général aux parents de ne pas prendre de vêtements en taille naissance mais plutôt en taille 1 mois. Et il est même inutile d’en prendre trop car, très vite, ces vêtements ne lui iront plus. Si les parents veulent se faire plaisir en achetant de jolis vêtements, mieux vaut choisir des vêtements en taille 3 et 6 mois, qui durent plus longtemps ", explique la puéricultrice, qui conseille également de choisir des chaussettes plutôt montantes, qui tiennent bien mais sans élastiques qui serrent trop les petits mollets !

L’astuce de la puéricultrice: Pour savoir comment habiller votre bébé pour qu’il n’ait ni trop chaud, ni trop froid, habillez-le comme vous, en ajoutant une couche de vêtement supplémentaire. Si vous souhaitez vérifier rapidement sa température corporelle, placez votre main sur son ventre plutôt que sur ses mains : les bébés ont souvent les extrémités froides, ce qui ne veut pas forcément dire qu’ils ont froid.

En route bébé !

Pour le trajet de la maternité à la maison, il faudra penser à acheter un siège-auto adapté pour les nourrissons. Vous pouvez plutôtvous décider pour une nacelle qui fait office de siège-auto en voiture ou bien pour un cosy. Bien sûr, un landau, un porte-bébé ou une écharpe de portage peuvent tout à fait convenir pour rejoindre la maison si vous comptez faire ce premier voyage à pieds. En cas de température basse, un nid d’ange ou une combinaison pilote feront l’affaire pour protéger bébé du froid.

Pour la maman

En partant à la maternité, n’oubliez pas de vous munir de tous les papiers administratifs qui pourraient vous servir : votre carte de groupe sanguin, vos papiers d’identité, la carte vitale et celle de la mutuelle. N’hésitez pas à les regrouper en amont dans une pochette pour ne pas avoir à retourner tous vos tiroirs entre deux contractions le jour J !Il peut également être judicieux de prendre votre dossier de suivi de votre grossesse si vous ne l’avez pas confié à l’avance à la maternité où vous devez accoucher.

  • Vêtements

Pour votre séjour à la maternité, il est important que vous emmeniez des vêtements confortables et douillets dans lesquels vous vous sentirez bien. Vous pouvez également prévoir un joli petit haut dans des couleurs gaies, dans lequel vous vous sentez belle et qui vous aidera à lutter contre le baby-blues qui pourrait survenir !

De même, n’oubliez pas, en plus de vos produits d’hygiène habituels de glisser dans votre trousse de toilette la crème hydratante qui sent bon, et quelques produits pour vous refaire une beauté avant de prendre les traditionnelles photos à la maternité.

Pour les suites de couches, Bénédicte Thiriez estime qu’il vaut mieux acheter des culottes en coton à bas prix plutôt que des culottes filets qui sont bien souvent peu agréables à porter. Pour les suites de couches, des protections maxi nuitferont l’affaire, mais en général, la maternité vous fournira ce qu’il faut.

  • Allaitement

Les mamans qui allaitent peuvent opter pour un soutien-gorge d’allaitement: s’il est confortable en fin de grossesse, c’est qu’il est à la bonne taille ! Un coussin d’allaitement peut également s’avérer utile. Certaines maternités en prêtent aux jeunes mamans mais n’hésitez pas à venir avec le vôtre car vous serez amenée à l’utiliser souvent. Grâce à lui, vous pourrez adopter une position plus confortable pour allaiter votre tout-petit ou même lui donner le biberon.

Bénédicte Thiriez recommande également de s’équiper avec des coussinets d’allaitement, qu’ils soient lavables ou jetables et d’une crème pour l’allaitement qui favorise la cicatrisation des mamelons. Enfin, n’hésitez pas à glisser un livre et un magazine dans votre valise pour vous occuper pendant les siestes de bébé. Mais il y a fort à parier que vous aurez également envie de vous glisser dans les bras de Morphée ! Le conseil de la puéricultrice: Evitez de mettre du parfum durant les premiers temps car le nourrisson aime retrouver la vraie odeur du corps de sa maman.

Pour le papa

S’il a la possibilité de dormir également à la maternité, le papa pourra prévoir d’emmener ses affaires pour la nuit. Renseignez-vous à l’avance sur les habitudes de la maternité où vous vous apprêtez à accoucher. S’il se sent l’âme d’un reporter, qu’il n’oublie pas son appareil photo ou sa caméra pour immortaliser l’arrivée de son enfant. Vous serez ravis d’avoir des souvenirs de ces instants.

Qu’il pense également à prendre son portable et son chargeurpour annoncer la bonne nouvelle le moment venu, ainsi qu’un peu de monnaie pour la machine à café, car le temps pourra paraître un peu long le jour J et il aura besoin de toutes ses forces pour vous soutenir !

Le sac spécial salle de naissance

A l’intérieur de votre valise pour la maternité, prévoyez un petit sac spécial pour la salle de naissance où vous pourrez mettre tout ce qui vous servira pour le jour J : les tout-premiers vêtements de votre bébé, un brumisateur pour l’accouchement, un appareil photo pour immortaliser les premiers moments, de la musique si vous avez prévu un morceau particulierpour son arrivée, une bouteille d’eau, éventuellement les médicaments homéopathiques prescrits par votre sage-femme ou le médecin qui vous suit, etc.

Et à prévoir pour le retour à la maison :

Pour la toilette, on peut laver son tout-petit dans une petite baignoire adaptée. Il vaut mieux prévoir aussi un thermomètre pour vérifier que l’eau soit à la bonne température. Pour le change, on peut utiliser du liniment oléocalcaire : c’est un produit naturel et non allergisant. On peut également utiliser un peu d’eau et un savon doux spécialement formulé pour la peau des bébés, particulièrement sensible et perméable. C’est bien de prévoir un petit stock de couches en taille naissance. Ne pas trop en prévoir non plus car le nourrisson grandit très vite !

Pour la toilette des yeux et du nez, on peut acheter des dosettes de sérum physiologique et des compresses tissées, plus douces pour les bébés. Enfin, avant de partir à la maternité, organisez l’endroit où votre enfant dormira : la nacelle de la poussette ou un berceau feront l’affaire avant qu’il ne soit assez grand pour aller dans son lit à barreaux ! Bien sûr, si vous avez des questions et des doutes sur le matériel à acheter, n’hésitez pas à demander conseil à une puéricultrice qui saura vous aider !