Quels jeux pour quel âge ?

Votre bébé vient tout juste d’avoir deux mois et vous trépignez d’impatience à l’idée de jouer avec lui aux petites voitures, de coiffer ensemble ses poupées ou de le voir développer son habileté en empilant ses cubes…
Mais, un peu de patience : il est inutile de vouloir aller trop vite ! Aux différentes étapes de développement, correspondent des jeux et des jouets adaptés à ces périodes de découvertes intenses.

Quels jeux pour quel âge ? Voici des pistes pour l’accompagner dans son développement tout en lui faisant plaisir !

Jouer n’est pas du tout une activité futile, bien au contraire : c’est aussi vital pour votre enfant que de manger ou de dormir. C’est en effet en jouant qu’il va pouvoir grandir et tester son rapport au monde et aux autres, et cela dès sa naissance.

 

De 0 à 3 mois


Dès les premiers mois de votre bébé, vous serez étonné par le regard sérieux et intense qu’il peut poser sur le monde une fois repu et reposé. D’ailleurs, in utero, sept mois après la conception, le fœtus voit déjà et est sensible à la lumière. Au fur et à mesure, il deviendra plus attentif et pourra fixer quelque chose du regard pendant des laps de temps de plus en plus longs.

Des études récentes ont montré que les bébés présentent une attirance particulière pour les images nouvelles. Vous pouvez satisfaire cette préférence en l’entourant de jouets colorés ou en lui présentant les pages d’un livre aux images contrastées qui appelleront et stimuleront son regard.

On sait également que les nourrissons sont attirés par les objets en mouvement : vous pouvez accrocher au-dessus de son lit un joli mobile pour le distraire. Attention à ne pas le mettre juste au-dessus de sa tête ni trop près afin qu’il puisse décider de ne pas le regarder s’il a besoin d’un moment de repos.

 

De 3 à 6 mois


Dès qu’il le peut, le bébé aime porter les objets qu’il découvre et qui l’intriguent à la bouche. «Un bébé qui tète découvre son monde interne avec sa bouche. Il a ensuite besoin de poursuivre l’expérience en dehors de la nourriture » explique Sophie Marinopoulos, psychologue et psychanalyste et auteur de Dites-moi à quoi il joue, je vous dirai comment il va, paru aux éditions LLL. « C’est une manière pour lui de se rendre ces objets familiers », précise-t-elle.

Pour qu’il puisse satisfaire ce besoin, il faut veiller à ce que bébé soit entouré de jouets spécialement adaptés à son âge et qu’il pourra mâchouiller sans danger. Ils doivent être souples et légers, faits d’une matière douce et non rugueuse et d’une préhension simple afin que votre tout-petit puisse exercer peu à peu sa motricité.

Au cours de ses premiers mois, votre nouveau-né va être en quête de nouvelles sensations et c’est par le jeu que vous pourrez les lui fournir en éveillant tous ses sens. Variez les textures et les formes, de même que les couleurs, que vous choisirez de préférence vives pour stimuler son attention. Optez également pour des jouets musicaux, qui s’allument ou qui invitent l’enfant à les manipuler.

 

De 6 à 12 mois


A partir du moment où il pourra se tenir assis, sans avoir besoin d’appui, votre enfant deviendra beaucoup plus habile avec ses mains et pourra affiner ses mouvements. Il adorera appuyer sur les touches d’un téléphone-jouet ou empiler ses premiers cubes.

Vous pourrez également commencer à lui faire ses premières lectures : bébé prendra un immense plaisir à se tenir contre vous tout en entendant votre voix et en découvrant de belles illustrations. « Un bébé est une véritable éponge, qui découvre les émotions à travers la fiction, tout en étant en sécurité puisque c’est « pour de rire ».

Il a peur, il rit, son cœur bat, c’est merveilleux. Ces émotions le font grandir, lui créent une personnalité. Et il n’est pas nécessaire d’attendre que l’enfant comprenne tout ce que vous dites pour ouvrir un livre avec lui et lui lire des histoires. »
, explique Adrien Poslaniec, chercheur spécialiste de la littérature jeunesse.

N’hésitez pas à lui raconter des histoires en mettant en scène ses peluches, une petite marionnette, ou ses poupées : vous lui indiquez ainsi les bases d’un jeu qu’il pourra répliquer plus tard tout en lui faisant découvrir de nouveaux mots.

Enfin, c’est en général autour de sa première année que votre enfant aura envie de se redresser sur ses jambes et de faire ses premiers pas, même si bien sûr, certains sont plus pressés tandis que d’autres attendront encore quelques mois avant de se lancer. Vous pouvez l’encourager dans ses efforts en lui proposant de pousser un chariot de marche ou de se redresser pour découvrir une table d’activités remplie de jouets amusants.

 

De 12 à 24 mois


Autour de ses 12 mois, l’enfant adore jouer au fameux jeu du « caché, coucou ! ». « Il se fait peur à faire « disparaître » maman pour mieux la retrouver et c’est un exercice jubilatoire », explique Sophie Marinoupoulos. Une manière pour lui d’intérioriser la présence de sa mère pour pouvoir se rassurer même en son absence.

« C’est une bonne préparation aux séparations physiques qui auront inévitablement lieu », précise la psychologue. Vous pouvez jouer avec lui à faire disparaître des objets sous une couverture, avant de les chercher ensemble ou bien encore vous cacher sous un foulard avant de réapparaître. Succès garanti ! Certains tapis d’éveil présentent également des tissus à soulever qui dévoilent des parties cachées que votre tout-petit adorera (re)découvrir !

Votre bébé jettera peut-être son dévolu sur un doudou ou une poupée douce qui fera office « d’objet transitionnel », pour se rassurer quand papa et maman ne sont pas là.
C’est aussi à cet âge-là que votre enfant va avoir envie de tester les limites fixées par votre autorité en s’opposant à vous ou en faisant de petites bêtises. « Il se rend compte qu’il est dominé par l’autorité parentale et à son tour, il va avoir besoin, par identification, de dominer quelque chose à son échelle et c’est par le jeu qu’il va pouvoir le faire » explique Sophie Marinopoulos.

Enfin, votre enfant exprimera de plus en plus l’envie de se dépenser physiquement et d’explorer les potentialités de sa nouvelle motricité. Proposez-lui de jouer avec une balle souple, de l’attraper, de vous la relancer ou bien de faire le cow-boy sur un cheval à bascule !

 

À partir de 24 mois


Depuis quelques mois, vous aurez remarqué que votre enfant adore répéter tous les nouveaux mots qui se présentent à lui. Il est en plein apprentissage du langage et encore une fois, c’est en jouant que tout se met en place. En manipulant des petits personnages (animaux, figurines), en utilisant un décor, des situations différentes, il va peu à peu créer des mini scénarios dans lesquels vous pourrez intervenir ou non.

C’est aussi vers cet âge-là que les enfants découvrent qu’il y a une différence entre les filles et les garçons et ils vont alors chercher à s’identifier à leur parent de même sexe en ayant des activités différenciées. Les petites filles adoreront avoir un sac comme maman tandis que les garçons rêveront de conduire une voiture comme papa.

Enfin, c’est en jouant que les enfants se préparent aux futurs apprentissages qu’ils seront amenés à faire au jardin d’enfants ou à la maternelle. Ils découvrent les couleurs, les formes, font leurs premiers dessins ou puzzles… Autant d’activités que vous pourrez partager avec plaisir avec votre tout-petit !

Surtout, ne brusquez pas votre enfant dans sa découverte des jeux ! Si vous voyez qu’un jouet ne l’attire pas, passez à autre chose et vous le lui re-proposerez plus tard. De même, ne jetez pas ses vieux jouets : il prendra beaucoup de plaisir à redécouvrir des jouets peut-être délaissés ou oubliés pendant un temps. Il pourra en avoir de bons souvenirs ou inventer de nouveaux jeux avec.

Chaque enfant a son propre rythme de développement, qu’il faut respecter. Et ce n’est pas parce que votre tout-petit jouera avec des jeux conçus pour des enfants ayant deux fois son âge qu’il sera en avance par rapport à ses petits camarades !

La sélection des mamans

Les conseils Natalys

Découvrir notre espace conseil Arrow_orange